Matières & Composants écoresponsables

Maison Maes renonce aux matières traditionnellement utilisées par la maroquinerie, en particulier le cuir animal, en raison de leur impact très négatif sur l'environnement.

Qu'ils soient visibles ou invisibles, Maison Maes ne sélectionne que des matériaux écoresponsables de très haute qualité, en privilégiant le végétal, le recyclé, le biodégradable.

La Maison souhaite partager en toute transparence son approche innovante et positive. Découvrez ci-dessous les matières et composants qui habillent ses produits.

Branche de cactus Nopal reposant sur du cuir de cactus DESSERTO, un biomatériaux écologique fabriqué au Mexique choisi par Maison Maes pour sa haute maroquinerie 100% fabriquée en France, responsable et engagée

Desserto®

Le cuir de cactus Desserto®, développé par la société mexicaine Adriano Di Marti, est un biomatériau de très haute qualité, confectionné à partir de cactus Nopal (aussi appelé figuier de Barbarie).

Totalement intégré à la flore locale, ce cactus est cultivé selon les méthodes de l’agriculture biologique et sans recourir à l’irrigation. Le Nopal est en outre un exceptionnel piège à CO2, ce qui permet aux cultures d'Adriano di Marti de présenter un bilan carbone très nettement positif.

La fabrication du Desserto® consomme 9 fois moins d'énergie et émet près de 20 fois moins de gaz à effet de serre que celle du cuir animal.

L'aspect visuel et l'agrément au toucher du Desserto® sont tout simplement stupéfiants. Des tests réalisés par un laboratoire indépendant, le Centre Technique du Cuir, ont également montré que ce cuir de cactus est équivalent au cuir de veau en termes de solidité et de longévité.

Ultrasuede®, Econyl®, coton Biologique

L'Ultrasuede® est fabriqué par la société japonaise Toray et intègre près de 30% de composants issus de la valorisation de déchets de canne à sucre.

Econyl® est une fibre de nylon 100% recyclée et recyclable, fabriquée à partir de déchets plastiques (bouteilles, filets de pêche, etc.) par la société italienne Aquafil.

Les tissus utilisés pour réaliser d'autres doublures sont en coton biologique certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), un label qui garantit l'origine biologique du textile mais aussi une production écologiquement et socialement responsable.

Forebio®

Les renforts Forebio® sont proposés par la société française Keck Chimie, présente dans l'industrie de la chaussure et de la maroquinerie depuis plus d'un siècle.

Ces renforts, certifiés GRS (Global Recycled Standard), combinent de manière innovante des fibres textiles recyclées et du latex issu de sources responsables. Ces produits sont en outre 100% recyclables.

Leur excellente capacité d'extension et leur remarquable résistance en font un matériau de premier choix pour la réalisation de sacs et petites maroquineries.

SERAFIL® Recycled

Le Serafil® d'Amann Group est une référence pour la maroquinerie haut de gamme, offrant une remarquable solidité pour des coutures durables.

La version "Recycled" du Serafil®, fabriquée à partir de bouteilles en PET recyclées et certifiée GRS (Global Recycled Standard), combine désormais qualité durable et responsabilité.

Officina Bigiotteria Italiana

L'entreprise italienne Officina Bigiotteria Italiana (OBI) offre expertise, qualité et proximité.

OBI développe et produit en Italie, en utilisant 100% d’énergies renouvelables. L'entreprise est certifiée des standards ISO 9001, ISO 45001 et surtout du standard ISO 14001 portant sur la gestion de l’impact environnemental.

Pour s'assurer que ses pièces de bijouterie respectent les plus hauts standards sociaux et environnementaux, OBI utilise exclusivement de l'or certifié par le RJC (Responsible Jewellery Council).

Riri SA

Le groupe suisse Riri est un leader dans la fabrication d’accessoires métalliques et le choix privilégié de nombreuses maisons de luxe.

Depuis 2021, Riri a fait du polyester recyclé un standard pour sa gamme de fermetures à glissière.

L'utilisation de polyester recyclé certifié GRS (Global Recycled Standard), provenant de matériaux post-consommation (80%) et pré-consommation (20%), va permettre la réduction de 32% des émissions de CO2 liées à l'acquisition de polyester au sein du groupe.